Le château-fort du Castet

  • © Association des 7 Collines
  • © Association des 7 Collines

Description

Accès :

Depuis le centre du village actuel, prendre la route forestière qui contourne la colline du Castet, jusqu’au chemin de terre qui mène au château.

Le château du Castet est installé sur la colline dite de Rouzet, dominant directement le village actuel d’Izaut de l’Hôtel, son bassin, et le débouché de la vallée du Job.

Il a très probablement été construit entre le XIIe et le XIIIe siècle (donjon d’époque romane), puis agrandi au bas Moyen Age (système d’enceintes tardives). Ses premiers propriétaires, les seigneurs dits de Malvezie et d’Izaut, sont mentionnés à partir de 1200. En 1250, ils représentent le comte de Comminges, qui y érige une châtellenie. Le fief d’Izaut, leur possession directe, est alors au centre d’un immense territoire compris entre le Nébouzan et les marges du Val d’Aran. Les seigneurs de Latour puis de Lamothe succèderont à la famille d’Izaut comme vassaux et châtelains du comte de Comminges, au cours du bas Moyen Age. Le site est vraisemblablement désinvesti à partir du XVIe siècle, puis définitivement abandonné dans le courant du XVIIIe siècle.

Le site s’organise en deux espaces principaux. Un premier espace en partie haute, appelé caput castri, réservé au seigneur et hommes d’armes, comprend le donjon et des logis annexes enchemisés par un mur de défense avec tourelle. Un second espace en partie basse, protégé par un grand rempart, correspond au village castral constitué par un ensemble de bâtiments à fonction domestique ou spécialisée (chapelle castrale, bâtiment artisanal, échoppe ?). Ce village s’est progressivement développé hors du grand rempart le long de l’accès au château.

L’association « Les 7 Collines » est actuellement engagée avec les archéologues Thibaut Lasnier et Arnaud Coiffé dans l’étude du site castral (recherche archivistique, prospection archéologique, étude du bâti).